Le Dadaisme
Histoire et informations sur le mouvement artistique dadaïste
Dada - Le-Dadaisme.com Recherche de la liberté sous toutes ses formes

Le dadaïsme et ...

L'érotisme

Le Dada et l'érotisme sont très liés l'un à l'autre. En ce sens, l'américaine Clara Tice, peintre caricaturiste et poétesse, stupéfie le chaste peuple américain en publiant sa propre version des Fables de La Fontaine.

Cette version choque puisqu'elle contient les illustrations habituelles mais, de façon érotique. Bien entendu, ses oeuvres furent confisquées par les autorités.

Par ailleurs, Beatrice Wood, célèbre artiste peintre américaine que l'on surnommait « Mama of Dada », s'est elle aussi illustrée en réalisant des oeuvres évoquant l'érotisme.

Emmy Hennings, compagne de Hugo Ball et co-fondatrice du Cabaret Voltaire à Zurich devint par ailleurs figure « emblématique » du cabaret en assumant l'animation des soirées par le chant ou la danse et ce en toute sensualité.

Il s'agit aussi d'une époque significative pour la libération de la femme dans le monde artistique. Elles obtiennent enfin la reconnaissance méritée dans ces vocations qu'elles occupent d'ores et déjà à part entière : la peinture, la danse et l'art graphique.

Dès 1920, Tristan Tzara nomme des «  Dada 's girls », jeunes femmes libres et frivoles qui deviennent en quelques sortes les ambassadrices Dada.
Ces jeunes femmes sont anticonformistes, originales, désinvoltes. Elles suscitent les réactions et provoquent sans cesse dans leur art, mais aussi par les mouvements ou la danse en solo.


L'humour

Dada et humour ne font qu'un. Le mouvement fut d'abord et avant tout créé dans le but de briser toutes les conventions imposées dans l'art par l'irrévérence et la dérision.

L'humour s'allie donc d'emblée à la pensée dadaïste.

La mise en relief de l'esprit d'enfance est visible dans toutes les sphères artistiques du dadaïsme.
Les artistes adhérant au mouvement se sont employés à inventer des langages hétéroclites, extravagants, en jouant avec les mots, leur donnant ainsi une connotation plus joyeuse.


Cette volonté d'incongruité était en fait causée par la jubilation d'être encore en vie, suite aux années infernales que la Première Guerre mondiale venait d'occasionner. Les jeunes gens sentaient le besoin de scander leur bonheur haut et fort et ce avec raison.


Histoire et informations sur le mouvement artistique dadaïste