Le Dadaisme
Histoire et informations sur le mouvement artistique dadaïste
Dada - Le-Dadaisme.com Recherche de la liberté sous toutes ses formes

La fin du dadaïsme

La fin du dadaïsme ne connaît pas de véritable date. En fait, plusieurs avis diffèrent les uns des autres ou se contredisent. Certains s'entendent pour dire que seules les dates de décès des différents Dadas peuvent donner une véritable mort au mouvement.

Ceci dit, un tout autre scénario s'avère des plus intéressants.
La dislocation du dadaïsme aurait eu lieu au printemps 1921, dans le cadre du procès fictif de Maurice Barrès, célèbre homme politique et écrivain. Les Dadas avaient organisé ce procès contre Barrès, l'inculpant pour « attentat à la sûreté de l'esprit». S'en résulta un soulèvement au cours duquel les fondateurs du mouvement, Tristan Tzara en tête, se rebellèrent et crièrent haut et fort leur haine de la justice, même si organisée par Dada. Il s'agissait de la dernière manifestation dadaïste parisienne.

Par ailleurs, dès le début des années 20, le mouvement perd de son ardeur. Ses plus grands défenseurs jugent que « Dada tourne en rond » et en 1921, la revue belge « Ça Ira! »
annonce que Dada est mort.

Même si les avis diffèrent, tous semblent dire à l'unisson que Dada s'est éteint de façon non définitive entre 1920 et 1925, faisant place aux autres courants qu'elle a influencés.


Le dadaïsme et l'érotisme

Le Dada et l'érotisme sont très liés l'un à l'autre. En ce sens, l'américaine Clara Tice, peintre caricaturiste et poétesse, stupéfie le chaste peuple américain en publiant sa propre version des Fables de La Fontaine. Cette version choque puisqu'elle...

Le dadaïsme et l'humour

Dada et humour ne font qu'un. Le mouvement fut d'abord et avant tout créé dans le but de briser toutes les conventions imposées dans l'art par l'irrévérence et la dérision. L'humour s'allie donc à la pensée dadaïste...

[ Voir la suite ]

Dictionnaire Dada
Histoire et informations sur le mouvement artistique dadaïste